Loading...
 
Print
Français

ReinventerLaDemocratieRepidGrenoble2009

La République des idées a organisé le forum Réinventer la démocratie qui a eu lieu à Grenoble du 8 au 10 mai 2009.

Ici vous trouverez :
  • les points que nous considérons importants dans la cadre d'une proposition de changement de la société.
  • La transcription des interventions (matériel de base du document ici présent)

Les interventions (en version audio) sont disponibles pour les télécharger à partir leur site.


Resume et analyse dans le contexte de la "Démocratie par projets"

Il est souhaitable que dans l'utopie démocratique chacun puisse définir sa propre place dans la société, que tout citoyen soit considéré égal à ces concitoyens, qui on réussisse "la participation du plus grand nombre" (ce qui constitue une des utopies anciennes). Que la démocratie se répande par tout dans le monde, qu'elle aboutisse à un meilleur équilibre, à une plus grande équité de sexes, des ethnies, etc. Que "l'agir ensemble" devienne possible (par opposition à l'individualisme actuel). Que l'on puisse améliorer la qualité de la démocratie, améliorer la forme et le fond. Que l'on arrive à trouver des idéaux universelles, applicables à des cultures différentes, dans des pays différents.

Des pré-requis indispensables à la réussite de l'idéal démocratique sont: Que "le changement soit porté par des hommes et des femmes qui ont une espérance démocratique générale, universelle, partagée". Que l'individu perçoit une amélioration dans l'ordre de son être, pour qu'il accepte certaines limites. Que la communauté active la capacité à travailler sur elle même. Que chacun devienne sujet positif (et non pas négatif) de sa propre histoire. L'activation de toutes les formes d'intelligence (par opposition à la suprématie de la voie mentale de l'intelligence).

Des propositions: Le don. L'espérance. Valoriser la démocratie, lutter contre la corruption, le développement durable ne seulement par rapport à la nature mais aussi par rapport aux cultures humaines. Lutte contre la démesure (revenu minimum, revenu maximum), laboratoire démocratique, Dialogues en humanités.

Les fausses solutions: L'autoritarisme qui peut se manifester de différentes manières: Le gouvernement des experts, l'homme fort, le grand chef, le grand parti.

Les résistances, les incertitudes: Le doute sur la compétence de tous et chacun, l'incertitude que le collectif puisse répondre efficacement.

La Démocratie par projets (en espagnol) est une réponse plausible à la plus part des attributs de l'utopie démocratique, elle donne des conditions pour faciliter la réalité de ses pré-requis, elle présente des mecanismes pour contrer les risques énumérés ici. Les propositions faites ici sont une démarche utile dans le but d'améliorer la société et ne sont pas en contradiction avec la Démocratie par projets

DemocracieParProjets_Ludico_2009.pdf (75.03 Kb) DemocracieParProjets_Ludico_2009.pdf (75.03 Kb)
DemocracieParProjets_Ludico_2009.ppt (141.00 Kb) DemocracieParProjets_Ludico_2009.ppt (141.00 Kb)

Ideal_PatrickViveret__Alain_Caille.mp3 (3.91 Mb) Ideal_PatrickViveret__Alain_Caille.mp3 (3.91 Mb).




Résumé "exécutif"

L'utopie démocratique, l'idéal démocratique

  • (Utopie) Efficace, rationnelle: ... résoudre des problèmes données.
  • Au service d'une participation de plus grand nombre, citoyens égaux (utopie ancienne).
  • Démocratie: Indétermination du rapport social, impossible de définir la place, le rôle pour chacun
  • la démocratie gagne par tout dans le monde, prospérité croissante.
    Espérance: Démocratie universelle, prospérité, protection sociale, équilibre, équité (sexes, ethnies, communautés civilisationelles, etc)
  • Réinventer la démocratie: Échapper à l'individualisme ... agir ensemble, espérer ensemble.
    Trouver les idéaux universelles, applicables à des cultures différentes, dans des pays différents
  • Qualité démocratique:
    Forme et fond sont intimement mêlées

Les conditions pour le changement

  • Juste équilibre entre le souhaitable et le possible (pour être mobilisateur et crédible).
  • il faut que le changement soit porté par des hommes et des femmes qui ont une espérance démocratique générale, universelle, partagée.
    Réussir à nouveau à faire du commun à partir de ce régime "parcellitaire" (de parcelle, parcellitarisme)
  • Acceptation de limites (enjeu stratégique) accompagnée d'un progression dans l'ordre de l'être.
  • capacité d'une communauté à travailler sur elle même (de la même manière qu'un homme en quête de sagesse est amené à travailler sur lui même)
    Ne pas considérer que tous les problèmes viennent de l'extérieur, mais considérer que lui même fait partie du problème
  • Se retrouver en situation d'être catalyseur, fédérateur à une aventure collective: Motivation passionnante, gratifiante
    Sujets positifs et non pas négatifs de notre propre histoire.
    Motivation: "pouvoir de" création, de coopération
  • Qualité démocratique:
    Forme et fond sont intimement mêlées
    Intelligence du corps, intelligence du cœur, intelligence de l'esprit
    4.Opposé à la voie mentale de l'intelligence
  • Transformation de la question démocratique, du rapport au pouvoir, au politique
    Solution: Reconnaitre un problème de barbarie intérieur.
  • Utopie:
    Déblocage de l'imaginaire (bloqué par économisme)
    Ce qui n'as pas encore été essayé

Les propositions

  • Le don (Marcel MAUSS)
    Triple obligation: Donner - recevoir - rendre : Générosité. Obligation pour l'être humain: Rivaliser de générosité
    .Obligation de donner: Travaillé par les systèmes religieux, philosophiques, moraux: Universaliser, radicaliser l'obligation de donner
    .Modernité démocratique par rapport au don: Rassembler divers sujets humains: Donner à la démocratie et en recevoir
  • L'espérance, espoir
  • Trois valeurs fondamentales, résumées dans une quatrième
    1. Valoriser la démocratie pour elle même: Traiter la démocratie comme une fin et pas seulement comment un moyen
    2. Lutter contre toutes les formes de corruption: Manière de renoncer à traiter la démocratie comme une fin
    3. Éviter toute dégradation irréversible de la nature et des cultures, développement durable par rapport à la nature et par rapport aux cultures humaines
    4. Résume trois idées
    4. Lutte contre la démesure (lutte contre la "lubrice"), lutter contre toutes les formes d'illimitation: Illimitation du collectif (totalitarisme), illimitation de l'individu (parcellitarisme contemporain).
    4. Lutte contre la misère: Revenu minimum, minimum de ressources pour vivre
    4. Revenu maximum, niveau de richesse maximale (au delà du quel il y a danger pour la démocratie)
  • Solution: Qualité démocratique, changement du système de motivation
    Motivation: "pouvoir de" création, de coopération
  • Laboratoire démocratique: Qualité démocratique
  • Dialogues en humanités: Rendez-vous internationale

Phrases

  • L'absence de idéal est une menace pour le lien sociale.
  • D'autres formes de participation, d'autres formes d'implication, d'autres formes de procédures de décision, autres conceptions de la citoyenneté.
  • Démocratie qui se passe de la figure d'intermédiaire, démocratie immédiate (ex. participative, amender la démocratie représentative).
  • Les utopies ne se trouvent pas dans les instruments, dans les outils, dans les dispositifs
  • Gigantesque système de calcul qui arbitre (monarque centrale, sujet omniscient au centre de la société), qui donne sa place à chacun.
  • Régime "totalitarisme inversé", parcellitarisme (Dans la société occidentale, à partir des années 70, 80)
  • Cœur des crises: La démesure
  • Démocratie: Formidable levier et au même temps insuffisante pour répondre aux enjeux planétaires
  • Toute technologie sera obsolète à court terme (10, 20, 30 ans)
  • comment faire pour construire une communauté mondiale qui ne renoue pas avec la part meurtrière des "utopies"?
    Comment devenons nous sujets positifs de notre propre histoire ?

Les risques: Ceci n'est pas de la démocratie (Dispositifs peu démocratiques)

  • Autoritarisme. Utopie: Soumettre l'ensemble du corps social à une fin unique et ne laisse gère de place à la contestation.
  • Gouvernement des experts, homme fort: Obtenir "rapidement" une solution.
  • Grand chef, grand parti: Contradiction totalitaire
  • Résistances
    Compétences: Tous sont compétents?
    Incertitude: Le collectif peut répondre-t-il répondre efficacement ?

De nouvelles utopies pour la démocratie

Table ronde animée par Thomas Wieder.
Avec Alain Caillé, Nathalie Dompnier, Patrick Viveret. Version audio (1h30 aprox.: 20 minutes par intervenant + questions).

Alain Caillé est professeur de sociologie à l’Université Paris X - Nanterre. Il dirige La Revue du MAUSS et il est notamment l’auteur de Théorie anti-utilitariste de l’action. Fragments d’une sociologie générale (La Découverte, 2009).

Patrick Viveret est philosophe, co-fondateur des rencontres internationales « Dialogues en Humanité » et l’animateur de l’association l’observatoire de la décision publique. Il a notamment publié Reconsidérer la Richesse (éditions de l’Aube, 2002), Pourquoi ça ne va pas plus mal ? (Fayard, 2005).

Nathalie Dompnier est professeur de science politique à l’Université Lyon 2, elle est notamment spécialiste de l’histoire des processus électoraux. Elle a publié « Les ordinateurs de vote : une nouvelle donne politique et technique », Revue politique et parlementaire (juillet-septembre 2007).

Thomas Wieder est journaliste au Monde des livres. Il a récemment publié Cinéma et régimes autoritaires au XXe siècle. Écrans sous influence (avec Raphaël Muller, PUF / Éd. rue d’Ulm, 2008).

Transcription


Thomas Wieder

  • introduction
    Nouvelles utopies pour la démocratie.
    L'absence de idéal est une menace pour le lien sociale.
    Temps quotidien, temps de la espèce humaine
    Péril des utopies essayées jusqu'à maintenant
    Projet politique: Juste équilibre entre le souhaitable et le possible (pour être mobilisateur et crédible).
    Risque: Autoritarisme. Utopie: Soumettre l'ensemble du corps social à une fin unique et ne laisse gère de place à la contestation
  • Patrick VIVERET "Reconsidérer la richesse". Éditions de l'aube 2002.
    Critique du modèle de croissance dit toxicomane. Livre "Pour quoi ce va pas trop mal" Éditions Fayard 2005
  • Alain CAILLET: Mouvement anti-utilitariste dans le sens social (MAUSS)
    Théorie du don et contre-don, l'action ne se réduit pas à la quête par chacun de ses seules intérêts égoïstes.
    Notions de sympathie, altruisme, solidarité entrent en jeu en fin de compte
  • Nathalie DOMPNIER: Économie sociale et la responsabilité social des entreprises

Nathalie DOMPNIER

(dans le fichier audio commence à 00h07m31s)
  • Utopie: Vers quoi tendre: Ré formulation de l'idéal démocratique
    Insatisfactions, déceptions, attentes à l'égard de la démocratie
    Plus de démocratie: Quantitative (curseur pour indiquer si on a plus au moins de démocratie)
    Formes, modalités de la démocratie. Livre "Quelle démocratie voulons nous"? (Alain CAILLÉ) D'autres formes de participation, d'autres formes d'implication, d'autres formes de procédures de décision, autres conceptions de la citoyenneté.
  • Représentations qui entourent la démocratie
    Enquête sur le rapport à la politique Résultats 2008 (en France): Paradoxes (en France)
    . 90% (9/10) sont d'accord sur la démocratie (mieux que n'importe qu'elle autre forme de régime de gouvernement: Attentes fortes, insatisfactions fortes
    . 75% (3/4): Grand difficulté de la démocratie à prendre des décisions
    . 50% (5/10): Démocratie ne parvient pas à maintenir l'ordre, Démocratie ne résout pas les problèmes
    . 75% (3/4): Approuve le gouvernements des experts, ils prennent les décisions:
    . 50%: Approuve un home fort: Dirigeant qui prend des décisions
  • Expériences, évolutions récentes (derniers 20 ans): (00h14m38s)
    . Objectifs: réalistes (au lieu de l'utopie)
    . Il est souhaitable de reprendre les nouveaux dispositifs démocratiques, innovations, dans le cadre d'une utopie (plusieurs, très différentes).
    . Nouveaux dispositifs:
    . Vote électronique,
    . démocratie participative,
    . démocratie délibérative,
    . référendum consultatifs,
    . consultations populaires,
    . nouvelles formes de participation originales dans les contexte de mouvements sociaux.
  • Quête d'immédiateté, instantanéité (temporelle, ex. vote électronique)
    Démocratie qui se passe de la figure d'intermédiaire, démocratie immédiate (ex. participative, amender la démocratie représentative)
  • Quête dans l'espace: Démocratie ici (démocraties locales): Consultations électroniques: Réduire les distances, tous au même temps. Réduire les espaces, les temps, les procédures: Plutôt un objectif qu'une utopie
  • Utopie 1: Efficace, rationnelle: Servir l'efficacité du gouvernement, politique, résoudre des problèmes données. (00h18m59s)
    Dispositifs peu démocratiques: Gouvernement des experts, homme fort: Obtenir rapidement une solution.
    En contradiction avec l'idéal démocratique
  • Utopie 2: Au service d'une participation de plus grand nombre, citoyens égaux (contraire au gouvernement des experts)
    utopie ancienne, on s'en rapproche de l'utopie de la participation du plus grand nombre.
    . Résistances (ex. données de l'enquête): Compétences: Tous sont compétents ? (00h22m02s)
    . Résistance: Incertitude: Le collectif peut-il répondre efficacement ?
  • Les utopies ne se trouvent pas dans les instruments, dans les outils, dans les dispositifs
    Ils s'inscrivent dans des utopies sensiblement différentes et par fois contradictoires (fin 00h23m19s)

Thomas Wieder

"Contre le fatalisme" (recueil d'articles 2005): Les nouvelles utopies sont-elles nécessaires ?

Alain CAILLÉ

(dans le fichier audio commence à 00h24m13s)
  • Démocratie menacée à l'université, à l'hôpital, dans la justice, à l'usine. Home fort
    L'université est menacée elle même: Formation technico-professionnel (vide le sens de l'universitaire). Menace à la culture, au trésor de l'humanité
    Communauté universitaire doit se reconstituer elle même de forma démocratique capable d'explorer ses propres souhaits
  • Anti-économisme, anti utilitarisme
    Contre l'hommus-économicus, hégémonie du modèle économique
  • Que opposer ? Le don (Marcel MAUSS) (00h27m05s)
    Sociétés premières: Ne reposent pas sur l'achat, vente, marché
    Triple obligation: Donner - recevoir - rendre : Générosité. Obligation pour l'être humain: Rivaliser de générosité
    .Obligation de donner: Travaillé par les systèmes religieux, philosophiques, moraux: Universaliser, radicaliser l'obligation de donner
  • Modernité démocratique par rapport au don: Rassembler divers sujets humains: Donner à la démocratie et en recevoir
    Comment faire revivre cette aspiration à donner à la démocratie et en recevoir en échange
    "Utopie démocratique": Contradiction: Utopie signifie anti-démocratique par nature.
    .Utopie : Essaie d'ordonner le rapport social à partir d'une idée centrale régulatrice
    .Gigantesque système de calcul qui arbitre (monarque centrale, sujet omniscient au centre de la société), qui donne sa place à chacun (00h29m29s)
    Démocratie: Indétermination du rapport social, impossible de définir la place, le rôle por chacun
  • Les utopies sont au pire totalitaires ou mieux utilitaristes (gouvernement par les experts)
  • Proposition: L'espérance, espoir (à la place d'utopie démocratique)
  • Où sont nous par rapport à l'espérance démocratique ? Existe-t-il encore cette espérance? 4 réponses:
    Optimistes: Après la chute du mûr de Berlin, le totalitarisme est derrière, la démocratie gagne par tout dans le monde, prospérité croissante
    Pessimiste: Démocratie "involue" (évolue de manière négative), se retourne contre elle même (Marcel GAUCHET), trop de démocratie tue la démocratie
    Nihiliste: Jamais existé, ne peut jamais exister
    Hybrides: Déclin de la représentativité, compensé par la participation
    .Ignorent les faits précédents
    ..Années 70, 80: Espérance: Démocratie universelle, prospérité, protection sociale, équilibre, équité (sexes, ethnies, communautés civilisationelles, etc),
    ...Espérance déçue
    ....Croissance n'est pas là
    ....Globalisation: Imposition Tout marché sur l'ensemble des activités sociales
  • Hypothèse: (00h34m41s)
    Dans la société occidentale, à partir des années 70, 80 : Régime politique et symbolique du totalitarisme (symétrique de régime communiste)
    .Régime "totalitarisme inversé", parcellitarisme
    ..totalitarisme: L'important est le collectif en dépit de l'individu: Parti, prolétariat, la classe sociale, le peuple, la race allemande
    ..Parcellitarisme: (Parcelle) Interdiction de faire du commun: Dans le domaine des idées, de la communauté social, de l'identité personnelle (parcellisable, monnayable)
  • Réinventer la démocratie: Échapper à l'individualisme (piège de la démocratie actuelle, perversion symétrique aux perversions totalitaristes de hier). Mécanismes a peine perceptibles qui empêchent d'agir ensemble, d'espérer ensemble
  • Que faire ?
    Utopie: Expectative du forum:
    .Économie solidaire,
    .commerce équitable,
    .expériences participatives,
    .développement durable,
    .décroissance
  • Ma conviction: Pour être effectif, il faut que le changement soit porté par des hommes et des femmes qui ont une espérance démocratique générale, universelle, partagée. (00h38m08s)
    Réussir à nouveau à faire du commun à partir de ce régime parciallitaire
    Trouver les idéaux universelles, applicables à des cultures différentes, dans des pays différents
  • Trois valeurs fondamentales, résumées dans une quatrième
  1. Valoriser la démocratie pour elle même: Traiter la démocratie comme une fin et pas seulement comment un moyen
  2. Lutter contre toutes les formes de corruption: Manière de renoncer à traiter la démocratie comme une fin
  3. Éviter toute dégradation irréversible de la nature et des cultures, développement durable par rapport à la nature et par rapport aux cultures humaines
    Résume trois idées
  4. Lutte contre la démesure, les grecques disaient lutte contre la "lubrice", lutter contre toutes les formes d'illimitation: Illimitation du collectif (totalitarisme), illimitation de l'individu (parcellitarisme contemporain). (00h40m29s)
    Lutte contre la misère: Revenu minimum, minimum de ressources pour vivre
    Revenu maximum, niveau de richesse maximale (au delà du quel il y a danger pour la démocratie) (fin 00h41m52s)

Thomas Wieder

Société toxicomane: "Si on ne propose pas de solution positive notre société sera comme un toxicomane qui préfèrera garder sa toxicomanie, quitte à en crever, plutôt que d'accepter la cure; c'est pourquoi il est essentiel de travailler autant sur l'espérance et le désir que sur la lucidité et la ?perte?" (dixit Patrick Viveret)

Patrick Viveret

(dans le fichier audio commence à 00h42m40s)
  • Cœur des crises: La démesure
  • Acceptation de limites (enjeu stratégique) accompagnée d'un progression dans l'ordre de l'être (pour éviter la toxicomanie).
  • Questions dans nous et questions planétaires:
    Paradoxes démocratiques: Démocratie: Formidable levier et au même temps insuffisante pour répondre aux enjeux planétaires
    Exemple: Enjeu planétaire et réalité politique, qualité démocratique: Climat (valable aussi pour la bio-diversité, etc)
    Pour éviter la catastrophe, il faut agir à court terme (ex. 10 ans), orientations en conflit avec gain immédiat, pour un homme politique conflit de être réellement impopulaire
    Résultats significatifs impossibles d'obtenir avant 2030 (pour les meilleures actions) à cause de l'inertie des deux siècles de productivisme.
    Première hypothèse: Pessimiste: But politique immédiat ré-élection (conquête du pouvoir): "Si l'élection est le cœur de la démocratie, la ré-élection en est la plaie". Impossible d'obtenir les actes politiques à la hauteur nécessaires des enjeux.
  • Solution: Qualité démocratique, changement du système de motivation (00h47m45s)
    Motivation: Gout de la domination, pouvoir sur autrui : Peur du dominé face au dominant, peur de dominant face à la concurrence des autres dominants (qui piquent le pouvoir qu'on a eu tant du mal à conquérir)
    Motivation: "pouvoir de" création, de coopération
    Se retrouver en situation d'être catalyseur, fédérateur à une aventure collective: Motivation passionnante, gratifiante
  • Transformation de la question démocratique, du rapport au pouvoir, au politique
    Politique: Comment faire avec la violence inter-humaine, comment faire pour la contrôler, pour l'éradiquer?
    Réponses classiques: Couplage entre un intérieur (à pacifier et civiliser) d'autant plus qu'il y a un extérieur menaçant
    .Actuellement il n'y plus de étranger barbare
    Solution: Reconnaitre un problème de barbarie intérieur. (00h51m36s)
    .Humanité menacée par sa propre part d'inhumanité
    .Citoyenneté, civilité mondiale: Saut démocratique qualitatif ?Comment une communauté politique est-elle capable traiter sa propre barbarie intérieur? (Évolution ne peut pas être fondé sur une extension du modèle "menace extérieur")
  • Enjeu démocratique devient fondamental: Dimension qualitative, capacité d'une communauté à travailler sur elle même (de la même manière qu'un homme en quête de sagesse est amené à travailler sur lui même)
    Ne pas considérer que tous les problèmes viennent de l'extérieur, mais considérer que lui même fait partie du problème
  • Revisiter les grands enjeux: (00h53m20s)
    Technologiques: On oublie que dans les 'technet' sont liées aussi à des sagesses, à des traditions spirituelles, à la capacité de travailler sur le cœur de la difficulté humaine.
    .Toute technologie sera obsolète à court terme (10, 20, 30 ans)
  • L'humanité peut rester long temps: Epictète, Sénèque, Bouddha, Jésus Christ, Socrate, etc interviennent sur le fond anthropologique radicale de la vie, de la mort, de l'amour, du sens, de la reconnaissance, etc.
    Toujours neuves technologies de sagesse (technet, logos)
    Exemple: Enjeu ?comment faire pour construire une communauté mondiale qui ne renoue pas avec la part meurtrière des utopies?

  • Laboratoire démocratique: Construction des accords (utopie: Objet de construction des accords)
    Utopie: Discours qui ordonne les humains
    Utopie meurtrière: Imposition par la force
    Utopie: Déblocage de l'imaginaire (bloqué par économisme)
    Utopie: Ce qui n'as pas encore été essayé (00h57m07s)
    Utopie: Un autre monde possible (évitant l'utopie non démocratique)
  • Comment fait-on ? Avec les grands mouvements civilisationels de l'humanité
    Comment tirer la modernité occidentale vers le meilleur (en évitant de sombrer dans le pire)
    Comment fait-on ? Avec le meilleure des sociétés traditionnelles (sans le pire)
  • Qualité démocratique: Question centrale. Question de la sagesse (question politique)
    Questions de méthodes (chemin qui nous mènent au loin) deviennent de questions politiques
    Forme et fond sont intimement mêlées
    Dialogues en humanités: Rendez-vous internationale
    .Ateliers du sensible: Intelligence du corps, intelligence du cœur, intelligence de l'esprit (00h59m23s)
    .Opposé à la voie mentale de l'intelligence
    .Contenu de débats et rapport entre les acteurs de débats se trouvent modifiés (par le vécu ensemble des autres formes d'intelligence)
  • Qualité démocratique: Utopie au sens positif: Ce qui n'a pas encore été essayé (ex. laboratoires démocratiques)
    Monde pré-formaté (régression démocratique) qui s'agirait de appliquer: Grand chef, grand parti: Contradiction totalitaire
  • Qualité démocratique: Humanité se pose la question fondamentale, vertigineuse et passionnante: ?Comment devenons nous sujets positifs de notre propre histoire ?
    Hiroshima: Humanité sujet négatif se sa propre historique, de sa propre capacité à se auto détruire
  • Construction d'un qualité démocratique: Question fondamentale: Sujets positifs et non pas négatifs de notre propre histoire. (fin 01h01m46s)

Thomas Wieder

Pistes de solutions ...

Questions du publique, interventions







Created by walter. Last Modification: Thursday 18 of February, 2010 20:38:31 PST by walter.